[CHRONIQUE] Les anges T1 : Oublier, de Tina Ayme

Éditions  Hugo New Romance – Tina Ayme – 5 avril 2018 – 360 pages

SYNOPSIS : Après un drame qui a bouleversé son existence et celle de sa famille, Mia est contrainte de quitter la charmante et pittoresque ville de Carmel, sur la côte californienne et débarque sur une petite île du Pacifique. Essayant d’oublier son passé douloureux, elle fait la connaissance d’un groupe de garçons mystérieux. Ils sont tatoués et motards, ils sont une famille mais ils sont aussi sombres, inquiétants et redoutés de tous. Emportée malgré elle dans un jeu malsain d’amitié forcée, Mia pourra-t-elle garder la tête hors de l’eau et ne pas se laisser aspirer vers le fond par des garçons aussi cruels qu’irrésistibles ? On les appelle les Anges, ils ont décidé de l’entraîner en enfer…

 

Bandeau mon avis

Quand on fait la connaissance de Mia, elle rentre chez elle couverte de sang. On ne sait ni comment ni pourquoi elle en est arrivé là, mais on peut supposer qu’il s’est passé un évènement tragique.

« Mon film d’horreur favori, c’est ma vie »

 Les conséquences de cet évènement vont amener Mia à déménager. Elle décide de partir reconstruire sa vie sur une petite île du Pacifique. Un nouveau départ pour oublier les souffrances. A peine arrivée, elle va faire la connaissance des « anges » un mystérieux groupe de motards ténébreux, intimidants et craints de tous. Sans aucune raison apparente ses Bad Boys vont prendre Mia en grippe. Ils n’auront plus qu’un seul objectif, la faire partir. Et pour cela ils sont prêts à tout, mais Mia est bien décidée à ne pas se laisser impressionner.

« Dans la vie, le meilleur moyen de réaliser l’impossible est de croire que c’est possible »

J’éprouve de l’admiration pour Mia. Elle est forte et ne se laisse jamais abattre. Elle a une sacrée repartie et ne manque pas de caractère. Elle est combative et tient tête à Zac, le chef de bande des « anges ». On sent que ce motard sous ses airs des voyous cache un cœur mais aussi de la souffrance. Il est détestable mais il fait partir ceux qu’on adore détester. Ils sont chacun déconcertés par la présence de l’autre, leur jeu du chat est de la souris est attendrissant et leur relation amour/haine est explosive.

« Bébé, je vais t’expliquer un truc. Ce n’est pas compliqué à comprendre. Même pour une gamine avec un cerveau pas fini comme le tien. Il n’y a rien ni personne, et sûrement pas toi, pour me faire peur. Je ne passerais pas mon temps à te menacer si tu arrivais à te soumettre et à faire ce qu’on te dit. »

Quant aux autres membres des anges, ils ne sont pas des tendres. Ils font subir de nombreuses humiliations à Mia sous couverts d’obscures raisons et d’obéissance totale à leur leader.

Être éclairée sur le passé de chacun ainsi que sur les éventements antérieurs m’aurait sans doute permis de plus les apprécier mais l’auteur en dévoile juste assez pour nous accrocher et c’est aussi bien ainsi. Par contre, je ne la remercie pas pour cette fin sadique. Ne pas avoir la suite sous la main s’apparente a de la torture.

 En conclusion : Une lecture qui ne tombe pas dans le cliché tout en vous rendant complètement addict. Les premiers chapitres suffisent à vous convaincre que ce sera bon, et il ne vous reste plus qu’à vous laisser transporter par la plume.

Note : 4/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.